Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
jardin en valois

jardin en valois

Une maison à rénover, un jardin dans la campagne picarde et mes chats.

Publié le par monique
Publié dans : #jardinage
nullLa photo est de juin 2006. On voit bien déjà les taches noires de la maladie cryptogamique que tout jardinier connaît : marssonina rosae. 

Les feuilles des rosiers sont en novembre toutes tombées. Elles iront, pour éviter la propagation de la maladie, avec les déchets à incinérer. Je vais faire une petite taille de "propreté" et je vais traiter à la bouillie bordelaise, aujourd'hui, s'il ne pleut pas.

Comme mes amours de chats sont toujours dans mes « pattes » quand je sors, j'ai décidé de le faire, non pas au pulvérisateur mais avec un pinceau. Comme ça ils n'avaleront pas du cuivre et moi non plus. Je suis un peu angoissée quand même, j'espère que je ne vais pas faire crever ces rosiers que je me plais à croire être centenaires ? Bien diluée la bouillie, ça devrait aller ?
pm : 20 g par litre d'eau.



Commenter cet article

berthille 12/11/2008

Je suis fâchée avec les rosiers, ils me réclament trop d'entretien, traitements, amendements...
Au fil des années, ne résistent que les plus costauds que je ne traite jamais.

Véronique D 12/11/2008

Merci pour ton commentaire! Je viens denaviguer sur ton blog, ton jardin est superbe! Et bien plus grand que mon petit lopin...

melodye 12/11/2008

non, ne t'inquiete pas! je ne pense pas que tu puisses faire mourir tes rosiers! meme en utilisant de trop! par contre remets en au printemps... car les principes actifs vont vite s'en aller avec les pluies...
bonne soirée!

Articles récents

Hébergé par Overblog