jardinenvalois

jardinenvalois

Une maison à rénover, un jardin dans la campagne picarde et mes chats.

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #jardinage
Printemps 2014

On dira ce qu'on voudra (que le froid éradique toutes les maladies par exemple), un hiver doux et un printemps doux font toute la différence sur la végétation. Jamais les plantes n'ont été aussi fleuries chez moi (romarin, cercis, akebia). Des centaines de grappes sur akebia quinata.

Printemps 2014

Un cercis canadensis qui paraît (à l'oeil) violet tellement ses branches sont "criblées" de fleurs.

Evénement marquant ce printemps : créer et peaufiner les côtés qui longent la pergola. D'ici deux ans, les miscanthus morning ligtht, les asters ageratoïdes et éricoides pink star, les sedum et autres se seront étoffés (photo 1).

Bordure du massif existant (photo 2).

Appréciation du paillis de lin par Gus (photo 3).

.

Printemps 2014
Printemps 2014Printemps 2014

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois

que je suis "passée" à la nouvelle version d'Overblog. C'était tentant de se lancer dans cette nouvelle aventure ; ils en disaient tellement de bien.

Résultat :

- la liste de mes ami(e)s n'apparaît plus

- mes abonnés : J'en connais le nombre mais la liste a disparu

- les statistiques : les provenances ne sont plus indiquées : je ne verrai plus les ami(e)s qui viennent me faire un coucou sans laisser de commentaires.

- les archives de mes 4 ans sont passées où ?

- les albums sont supprimés (ils existent toujours mais quand on a la chance de les trouver, les photos défilent jusqu'à vous donner le mal de mer)

- les catégories sont supprimées

- les photos qui étaient dans "documents" sont parties au diable Vauvert

J'espère que leur version "bêta" (qui porte bien son nom) s'améliorera très vite.

Dans cette attente, veuillez croire, chers amis, chères amies, chers abonnés à toute mon amitié.

PS : je voulais joindre une photo ; pas possible ! A moins qu'il faille publier ? C'est beau le progrès non ? ça a l'air de marcher mais le texte est tout écrasé. Ils ne doivent pas aimer le bavardage à mon avis. Dommage parce que moi j'aime bien !

re-PS : au fur et à mesure, des fonctions apparaissent et je comprends mieux le système. Je crois qu'ils travaillent pour nous les p'tits gars d'OB et qu'il faut s'habituer.  

 

Je voulais vous dire

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #maison, decoration

Mon lit mesure 160 x 190 cm (lits jumeaux accolés) avec un mécanisme qui ré-hausse les pieds et je ne vous raconte pas la galère pour trouver un dessus de lit adapté à ces mensurations. Enfin, si, je vais vous raconter comment je me suis régalée à le faire moi-même. On s'éloigne là de la "confection" ; on passe à du "sur-mesure" ; c'est passionnant et je me demande pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour me lancer dans ce projet.

 

Je me suis largement inspirée de ce site passion-couture.wifeo.com:couvre-lit-et-ses-coussins.php. Ses explications sont claires et très bien faites.

 

Je ne suis pas équipée pour étendre 3 m de tissu sur 2 m 80 à moins de le mettre par terre et de marcher dessus pour prendre les mesures tu vois ? d'autant que j'ai lavé le tissu avant de coudre au cas où il rétrécirait. Alors je l'ai confectionné direct sur mon lit entièrement fait (avec draps, traversin, oreillers et la couette) sans vraiment prendre les mesures à part celles des ourlets.

 

1 - faire un ourlet côté tête de lit

2 - faire un ourlet de 4 cm côté gauche du lit

3 - disposer convenablement le tissu sur le lit (moi je voulais qu'il arrive presque par terre)

4 - rentrer le tissu qui dépasse à droite et au bout du lit pour qu'il tombe comme vous le souhaitez et épingler

5 - mesurer le tissu à éliminer depuis l'épingle.

5 - ajouter 4 cm à cette mesure pour l'ourlet et couper

 

002.JPG  003.JPG

 le marquage au fer fait gagner un temps fou.

Marquage à 2 cm sur tissu surfilé

 Re-marquage à 2 cm. Votre ourlet est à 4 cm.

004.JPG

 005.JPG

Pour obtenir un joli coin bien net et tout joli

 

Coins de lit pour un joli tombé (les 2 côtés du triangle doivent être égaux -ça ne se voit pas sur la photo-)

001.JPG  003-copie-1.JPG
 J'ai fait le deuxième coin en me servant de la chute de tissu du premier

 

 

Allez c'est cousu. Passons aux essais avec nouettes et avec différentes couleurs de coussins (les petites photos sont cliquables). Tout va avec le gris je trouve :

 

013  018-copie-1.JPG  014  018

Pour l'instant, ce sera ça. Je me suis servie de chutes de tissu de mes rideaux. Un coussin coeur uni est en confection.

024.JPG

 017.JPG
 

021.JPG

 

 

010-copie-1.JPG
 011.JPG

  coussin coeur prêt à être rembourré

  déco fleur pour coussin coeur

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #jardinage

La situation : une pergola faite maison ou j'imaginais déjà des rosiers fous, des akébias quinatas, des actinidias l'investir entièrement. Je traversais cette voûte toutes narines ouvertes et les yeux émerveillés. Mais ça, c'était dans mes rêves. En 2009, Il était comme ça :

TONNELLE-2009.jpg

 

Mais très vite, la surface s'est avérée trop petite. Vous êtes d'accord hein ? L'envie de planter et d'essayer de nouvelles plantes a été la plus forte.

 

Alors j'ai fait des rondeurs ; c'est tellement féminin les rondeurs. En 2012, il était comme ça :

 

massif-tonnelle.jpg

 

 

Mais alors, que ça pousse lentement à cet endroit ! J'ai envie de supprimer les actinidias. Ils ne poussent pas, je n'ai jamais mangé de kiwi ; la terre est trop sèche pour eux ; ils souffrent et je souffre avec eux. Quoique leurs feuilles sont si jolies ; oh je ne sais pas si je vais le faire !  

 

Pourtant, en comparant avec les années précédentes, les rosiers poussent....... lentement mais sûrement.

G.-de-feligonde.jpg

Fet-P2.JPG
G. de Féligonde  Félicité et Perpétue

 

Pour relever la couleur des rosiers, j'ai installé des plantes et fleurs aux couleurs foncées :

 

hypericum-de-pres.jpg Hypericum androsaenum Albury purple
 
  Pourpre de Hypericum androsaenum Albury purple - un millepertuis vraiment pas commun !
   
 FELIGONDE-et-knautie.jpg  knautie.jpg

Rouge de Knautia macedonica au pied de Félicité et Perpétue et perdues dans le feuillage gris de cette armoise, à tige unique, (très différente de Powis castle ou de Stelleriana qui ont une forme de petit arbuste), complètement imprévisible, qui ré-apparaît tous les ans où elle veut. Je pense à abrotanum mais sans garantie.

 

 

souspergola.jpg penstemon-digitalis-husker-s-red.jpg penstemon-digitalis-husker-s-red-feuillage.jpg

Pourpre de ce Penstemon digitalis husker's read très apprécié par les jardiniers : fleurs et magnifique feuillage

 

Assez moche en fanant ? Mettez à côté Briza media 'Limouzi' ; le duo est plutôt sympa non ?

BRIZA-MEDIA-LIMOUZI.jpg  

Le bébé que m'a fait cotinus Grace (merci mon grand) a été déplacé près de G. de Féligonde et sera taillé court. Il me semble qu'on obtient des feuilles plus grandes comme ça. On peut voir ses mini- feuilles pourpres sur la 3ème photo. 

 

massif-pergola-_veronique-longifolia.jpg  salvia-nemorosa-Caradonna.jpg  catananches.jpg
 Véronique longifolia 'Blauriesin'
 Salvia nemorosa 'Caradonna'
  et catananches au coeur violet

Bleu puissant des véroniques longifolia et de Salvia nemorosa 'Caradonna' que j'espère revoir cette année. On la dit rustique mais avec les sauges, chez moi, rien n'est gagné.

 

Si j'ajoute les 3 lauriers palme, issus de bouture, que je compte tailler en boule, les fétuques bleues que j'ai réunies, les knifofia et mes chouchous Verbascum violetta, le tableau est à peu près complet.

 

Et pourtant, ce massif ne me satisfait pas. Il manque de....., je ne sais pas, de.....corps ! Faut-il que je plante en masse certaines plantes ? Faut-il que j'attende que tout ça épaississe ? Incertitude jardinière toujours !

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #maison, decoration

Hiver au chaud consacré à la décoration de la maison : je suis passionnée par les patine, vintage, shabby chic, rétro chic, syle gustavien et j'ai visité anonymement vos supers blogs les filles pour tout savoir sur cette mode qui me plaît depuis toujours même si ces mots n'existaient pas encore. Ah ! mon premier buffet 1930 peint en lilas !

 

Tout a commencé lorsque cet été ma soeur m'a donné un paravent époque 1950.

 

  paravent1.JPG
 paravent2.JPG
 
   Avant
 Sous-couche après ponçage
 

 

    007.JPG    
   

 Peinture à l'ancienne taupe

et confection des panneaux en tissu

   

 

Des panneaux en bois sculptés, très sympas, dénichés dans une foire à tout.

 

 006 007-copie-1
 Après ponçage - Pinceau plat
Après sous-couche blanche

 

 

 010.JPG  012.JPG

Peint en gris gustavien et ciré

J'aime bien avec les

fleurs séchées de stachys lanata

et le gris chartreux de ma chambre

 Tout l'art réside, grâce au ponçage,

à donner l'illusion que l'oeuvre

a traversé le temps

 

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #jardinage

Une autre merveille de la nature : la catananche.

006

 

catananche1.jpg

catananche2.jpg

   

 

Regardez la perfection de cette imbrication d'écailles qui forment son bouton. Le peintre a juste tracé une strie brune pour sublimer l'argenté. Comment ne pas penser, en l'admirant, à cette matière si fragile, si précieuse qu'est la nacre.

nacre.jpg

Le temps m'a paru long avant de voir quelle couleur cachait le bouton. La voici enfin.

catananchegros-plan.jpg

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #jardinage

Ce serait celle-là.

cote-est.jpg

lorsque Rosa filipes 'Kiftsgate' est en pleine floraison, donc en juin et que mon massif à droite s'étoffe de plus en plus (il y avait avant lui un compost et je suis vraiment contente de l'avoir dégagé).

 

A moins que celle-là

massif-centre-dos.JPG

De gauche à droite : éléagnus, forsythia, cornus alba et devant bordure de buis. C'est mon massif central vu de dos.

 

Celle-là quand même :

HAIE-FOND2.JPG

J'aime beaucoup sa luminosité. C'est sans doute grâce au fusain. Encore une vue de dos de ma haie du fond.

Décidément, j'apprécie encore plus les végétaux vus de dos ! 

 

Et celle-là

VUE-JARDIN.JPG

De là j'ai une belle vue sur les toits. J'adore les toits. Pourquoi ? je ne sais pas. Déjà toute petite je montais à Morlane (seuls les habitants de St Sever dans les Landes connaissent) pour dessiner les toits.

 

Je dois dire que j'aime bien aussi celle-là

cotinus-et-yucca.jpg

 

De gauche à droite : Physocarpus opulifolius 'Dart's Gold', devant lui : Spirée x vanhouttei, Cotinus 'Grace', devant : Yucca en fleurs, Photinia red robin, devant : feuillage d'un Robinier, à ses pieds géranium sanguineum, le tout agrémenté de Nigelles de damas.

 

Décidément, je n'arrive pas à me décider. Vous voteriez pour laquelle vous, amies des jardins ?

 

Voir les commentaires

Publié le par JardinEnValois
Publié dans : #jardinage

Tel le Ceratostigma. Envahissante cette plante vous dites ?

 

ceratostigma.jpg

L'automne rougira ses feuilles. D'ailleurs on peut en voir les prémices. Le spectacle sera alors de toute beauté. Mais, laissons faire le temps et admirons-la maintenant.

ceratostigmadepres.jpg

 

En fleur bleue, j'ai découvert cette année la brunelle commune (une fleur sauvage) ; vous connaissez ?

 

brunelle-commune4.jpg

Elle a dû apprécier la pluie de ce début d'été. Il y en avait partout. Fi de la tondeuse ; même rase, elle fleurissait . Je l'ai trouvée si jolie que je l'ai laissée dans certains endroits où elle atteignait bien 30 cm.

 

brunelle2.JPG

 

Pour finir aujourd'hui dans les fleurs bleues, je vous montre cette campanule d'environ 1 m, dont j'ignore totalement le nom, mais qui n'a pas son pareil pour se propager et pour investir le moindre espace où, j'imagine, elle se complaît et jusqu'ici je dois dire que je n'ai remarqué aucun faute de goût !CAMPANULE3.JPG

 

C'était en juin. Depuis, mes physocarpus ont moins belle allure ; ils crèvent de soif !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog